DYNABELLE.FR - Pourquoi ressent-on le besoin de fusionner avec son partenaire ?

Pourquoi a t’on besoin de fusionner alors qu’un bon équilibre pourrait être plus judicieux pour se laisser l’un et l’autre développer son propre espace. La fusion peut engendrer une perte de soi qui peut devenir répétitive et faire ressentir ce sentiment d’enfermement, d’avoir cette impression d’être contrôlée. D’un autre côté il peut y avoir un partenaire qui a ce fameux “syndrome du sauveur”, qui est incapable de s’occuper de lui même et dépend de l’autre pour “survivre”.

Il est donc primordial de ne pas se laisser engouffrer dans cette fusion, ce qui peut entraver l’évolution de l’un des partenaires, et de réussir, ce qui peut devenir très malsain pour le couple.


D’après le Docteur D. Schnarch, spécialisé dans les questions de couple, l’engagement et le souhait d’union, incluant le respect de l’autre, le soutien la générosité, la confiance, la collaboration entre les deux membres du couple est sain pour maintenir la relation.

Mais lorsque le couple se transforme en pensée unique au sein duquel chacun abandonne son identité, ils sont ainsi pris à partie par le contrôle de leurs connexions, et se préoccuper de façon récurrente ce que l’autre pense et ressent.

L’un des partenaires souhaitera un partenaire qui lui renverra une image parfaite, imposera des attentes et engendrera des conflits et une validation constante.


Il semble primordial d’apprendre à se connaître, de voir un psychothérapeute, si la relation est trop fusionnel, car cela pourrait provenir d’un manque ressenti durant l’enfance, que l’on souhaite compenser dans la relation et de craindre constamment que l’autre nous abandonne, et avoir un sentiment profond et une souffrance viscérale d’abandon.


Le mieux dans une relation est de devenir interdépendants, permettant à chacun d’exister en tant qu’individu unique, car les personnes dépendantes peuvent :

> Avoir des difficultés à prendre des décisions sans feedbacks

> Souhaite que les autres prennent les responsabilités à leurs places.

> Peuvent avoir des difficultés à imposer leurs limites et se défendre

> Peuvent se sentir anxieux ou angoissé lorsqu’elles/ils se retrouvent seul(e-s) face à eux même.

> Ne souhaite pas s’imposer quand ils sont en désaccord, de peur d’être rejeté ou mal vu





Laissez un commentaire

Ce blog est modéré