DYNABELLE.FR - Pourquoi l’amour contribue à notre bien être ? - Dynabelle.fr

Pourquoi l’amour contribue à notre bien être  ? - Dynabelle.fr


L’amour, l’une des clés du bonheur ? Qui permet de se sentir pousser des ailes, se sentir bien et aussi moins seule. Alors qu’est ce que l’amour ? L’amour serait pour certains l’action, la tolérance, le langage entre deux personnes, ce serait donner puis recevoir, l’amour serait magique pour d’autres. L’amour est vraisemblablement complexe et chacun pourrait avoir sa propre définition. Mais L’amour si on le définit littéralement, ce serait le sentiment vif qui pousserait à aimer quelqu’un. Quelle serait votre propre définition ?  


Nous allons tenter de plonger au coeur de l’amour afin d’y voir un peu plus clair sur ce qu’il se passe dans notre cerveau.


Mais que ce passe t’il dans notre cerveau lorsqu’on ressent ce sentiment amoureux ? Selon les neuroscientifiques (chargée d’étudier le système nerveux et la cognition) l’amour libérerait des neurotransmetteurs (tels des messagers chimiques qui va transmettre l’influx nerveux entre les neurones) en grande quantité.



Quand on est amoureux le cerveau génère un neurotransmetteur que l’on appelle :


La dopamine - l’hormone du plaisir qui se cache derrière nos sensations, nos désirs et nos comportements et qui nous donne cette sensation de plaisir  -


La noradrénaline : elle est libérée lorsqu’il y a une source de stress ou d’effort physique intense, c’est bien cette hormone qui provoque un état d’excitation et de vigilance par exemple. La noradrénaline permettrait ainsi de rendre les amoureux actifs qu’ils n’étaient, permet d’augmenter le rythme cardiaque.



Une 3ème hormone, un neurotransmetteur, qui intervient dans ce processus est la sérotonine, aussi appelé “l’hormone du bonheur”, qui nous permet de nous sentir mieux et d’être satisfait. Celle ci est produite par notre cerveau et notre intestin, environ 90% se trouve dans le tube digestif d’un être humain. Et lorsque nous sommes en carence de cette hormone, l’apparition de la dépression se fait ressentir.

L’amour serait tout un processus neurobiologique, en lien avec la partie émotionnelle du cerveau que l’on appelle d’un nom savant “le système limbique” - c’est cette partie du cerveau qui joue un rôle très important dans nos comportements au quotidien, sur nos émotions - l’agressivité, la peur, le plaisir etc. -


L’amour serait donc un vrai cocktail chimique dans notre cerveau qui rendrait deux personnes obsessionnelles l’une envers l’autre.


Laissez un commentaire

Ce blog est modéré