DYNABELLE.FR - D’où provient ce syndrome de sauveur dans les relations de couple ?

Le Syndrome du sauveur n’est pas considéré comme étant une pathologie, mais comme étant une difficulté pour certaines personnes à vouloir obtenir une reconnaissance illimité, et avoir ce besoin viscéral d’aider les autres. Ainsi, le sentiment d’être inutile peut provoquer en cette personne, une réelle dépression.


Des spécialistes indiquent que les victimes et sauveurs vont ensemble, comme si il s’agissait de la partie vide et de la partie pleine, le Yin et le Yang etc. deux opposés qui s’attirent pour compenser les manques ressenties. Ainsi, le sauveur prend la responsabilité de rendre plus heureux, lui donner plus de joie de vivre mais c’est sans fin. Jusqu’au moment où il se rend compte que la responsabilité de l’autre ne lui appartient pas.

Le sauveur et la victime sautent dans des relations où ils admettent que leurs bonheurs respectifs sont dans les mains d’autrui et n’arrivent pas à développer une maturité émotionnelle, leurs permettant de se développer indépendamment.

Il s’agit d’une solution de facilité, qui empêche le sentiment de confiance en soi de faire son apparition. Il est donc parfois plus efficace de dire à l’autre de se réparer soi-même que de tenter de le faire pour eux.

 

Il est indispensable d’avoir une bonne conscience de soi, sans trop rentrer dans la sur-analyse. Et prendre conscience de qui l’on est, de connaître ses valeurs et de ses limites. Se concentrer sur sa propre gestion, permettant de ne plus dépendre d’autres personnes dans le but d’avoir une idée de sa propre valeur et être plus transparent et lucide face à ses propres actions et ses pensées.


Laissez un commentaire

Ce blog est modéré