DYNABELLE.FR - Comment cultiver la patience ?

La patience est une vertu qui permet d’atteindre des objectifs de façon optimale et bien sûr aussi grâce à la persévérance et au travail. Mais alors comment faire pour la cultiver ? Comment entraîner votre cerveau ?


Avant de pouvoir la travailler, il est important de déterminer les causes qui ont contribuer à entretenir votre impatience, pensez vous que cela vient de votre éducation ? des habitudes que vous avez pris ? Et bien figurez vous que d’après les scientifiques de la science cognitive, l’impatience serait née à l’époque des chasseurs-cueilleurs, l’impatience était une émotion de survie, à aller de l’avant constamment pour chasser ou cueillir pour notre survie. L’impatience mène aujourd’hui à la frustration et à la colère, que d’émotions négatives pour qui nous empêche de penser correctement.


En effet, l’impatience inhibe l’une des régions de notre cerveau la plus responsable de notre mode de pensée.


Il faut pour cela gérer sa patience et ainsi s'entraîner à quelques exercices,

  • Il est important dans un premier temps de prendre conscience de son impatience et les situations qui nous stress et nous rendent anxieux, quitte à les écrire quelque part, sur un papier ou en parler avec un/une ami(es). Et ainsi de prendre imaginer une autre façon de voir les choses, nous permettant de relativiser.
  • Arrêter de vouloir tout contrôler, ou contrôler des choses que vous ne pouvez pas contrôler. Mais changer plutôt la manière dont vous fonctionner sur les aspects qui vous génère énervement et frustration au lieu d’être relaxé et détendu pour mieux réfléchir durant la journée.
  • Travailler sa respiration, inspirer et expirer pour mieux oxygéner son cerveau durant ces périodes de stress et comptez jusqu’à 15.
  • Faire des pauses régulièrement tout au long de la journée pour se dégourdir les jambes, boire un verre d’eau et pour prendre quelques minutes de détente.
  • Il faut ajuster sa sérotonine, hormone du bonheur, qui peut être augmenté à l’exposition d’une lumière du jour ou vive; en faisant des exercices ou en mangeant certains aliments comme l’ananas.
  • Dite vous que vous êtes patience et complimentez-vous, c’est que l’appelle de l’optimisme intentionnel.





Laissez un commentaire

Ce blog est modéré