DYNABELLE.FR - Comment apprendre à mieux gérer sa colère ?

La colère est une émotion qui peut être très néfaste pour soi et pour son entourage. La colère a comme un pouvoir qui n’incite pas à entretenir un comportement positif. Pourtant la colère fait de réel dégât si elle n’est pas travaillée et en l'occurrence des tensions artérielles. Ainsi pour mieux l’appréhender et éviter de dire des choses que vous regretterez sûrement par la suite et/ou dépasser des limites qui peuvent vous causer de sérieux ennuis :


> Il faut prendre conscience, en apprenant à mieux vous connaître, lorsque la colère monte, qu’il est temps de redescendre et de vous calmer. Pour cela, vous devez faire attention à vos signaux, une tension qui commence à monter, vous visualiser de l’intérieur et accepter que vous avez le droit d’être en colère et que vous commencez à l’être. Mais qu’il est peut être temps de prendre juste une pause pour vous afin de vous “refroidir”, afin d’éviter de faire des mauvais choix, d’avoir des relations dégradées, ou faire preuve de violences envers autrui.


> Certaines personnes ont des techniques appropriés à leurs situations tels que la rédaction, ils se défoulent sur un morceau de papier pour dire ce qu’ils ont au fond d’eux et pourquoi cela les a mené à avoir cette colère. Ils peuvent aussi crier dans un coussin ou taper sur un mur. Une façon donc de se décharger de cette montée, car lorsque l'on est en colère, l’organisme sécrète les hormones du stress tels que le cortisol, l’adrénaline ou encore la noradrénaline, qui augmente les battements du cœur et le fatigue à long terme et peut augmenter les risques cardio-vasculaires. Alors n’hésitez pas à crier ou pleurer mais faite sortir cette colère et soyez tolérant avec vous même.

Ces techniques - que vous pouvez adaptés selon votre personnalité - peuvent parfois aider à prendre le temps de se calmer.


> Rien de mieux que d’aller prendre l’air et ré-oxygéner son cerveau dans une forêt, dans un parc, d’aller courir ou marcher. Faire un exercice physique dans une salle de sport peut être utile afin de libérer les tensions. Travailler votre respiration en inspirant et expirant longuement et profondément.


> Partagez votre anxiété, ou frustration en discutant calmement avec un membre de votre famille ou un ami qui puisse vous comprendre. Si ce n’est pas le cas, pourquoi ne pas envisager une thérapie et en discuter de manière plus approfondie et plus libérée auprès d’un thérapeute ?

 

Travailler sur cette émotion peut être difficile, surtout si elle est ancrée depuis son enfance. Cette rage intérieur peut persister et peut engendrer d’autres problématiques dans son quotidien et peut augmenter son niveau de dépression, d’insomnie. Si ces symptômes persistent, il est sans doute temps d’en discuter avec un professionnel de la santé.


Laissez un commentaire

Ce blog est modéré